La concertation

Saisie en 2012, la Commission nationale du débat public   (CNDP) a recommandé, le 5 décembre 2012, d’ouvrir une concertation   sur le projet Ligne Orange dont le STIF est maître d’ouvrage. Menée par le STIF, la concertation   est un dialogue avec les citoyens, voyageurs, riverains, élus, acteurs associatifs et économiques des collectivités concernées, sur la base d’une information aussi complète que possible.

La concertation   s’est déroulée du 11 février au 30 mars 2013 inclus. Elle avait pour objectif de :

  • Présenter le projet Ligne Orange et ses caractéristiques ;
  • Répondre aux attentes et aux interrogations du public ;
  • Initier la réflexion, d’échanger des points de vue et d’exprimer des propositions afin de faire progresser, d’enrichir le projet et d’éclairer la décision.

Cette concertation   a été menée sous l’égide d’un garant, Monsieur Michel GAILLARD, nommé par la CNDP le 9 janvier 2013. Le rôle du garant est de ne pas prendre parti sur le fond, de s’assurer du caractère complet et transparent de l’information, de l’expression de la diversité des avis et de la qualité de l’écoute mutuelle, en veillant à ce que toutes les questions et propositions soient entendues. À l’issue de la concertation  , il a rédigé un rapport qu’il a transmis à la CNDP sur la manière dont elle s’est déroulée.

Consultez le rapport du garant.

Un bilan de la concertation a été réalisé par le STIF. Il rend compte des avis exprimés par le public et a été approuvé par les élus du Conseil du STIF le 11 décembre 2013.