avis-54-120313

Le premier ministre a dévoilé le 06 mars 2013 les arbitrages du gouvernement concernant le réseau de transport du Grand Paris.
L’idée d’une fourche de la ligne orange à Rosny Bois-Perrrier est abandonnée, la branche en direction de Noisy-Champs étant remplacée par une seconde phase de prolongation de la ligne 11. Pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour étudier l’implantation d’une station en limite de Rosny et Villemomble afin de desservir le quartier des Marnaudes et la cité "La Sablière" qui est actuellement très enclavée ?
La ligne 11 pourrait après la gare de Bois-Perrier passer sous les voies de la ligne E, prendre la direction du nord-est (sous la rue Philibert Hoffmann), puis passer sous le carrefour avec le Boulevard d’Alsace-Lorraine et sous la bretelle de l’A103 pour arriver au niveau des voies du triage de Rosny qui est presque à l’abandon aujourd’hui. Une station pourrait ainsi être implantée au sud de la rue du 8 mai 1945 à l’air libre, les deux voies du metro pouvant ensuite longer la ligne de grande ceinture (en utilisant l’emprise   des talus existant) puis reprendre le tracé souterrain prévu pour la ligne orange.
Cette solution permettrait de réduire les coûts (section en tunnel moins longue), de mieux desservir le quartier des Marnaudes sur Villemomble ainsi que la zone d’activité du Parc Montgolfier pour laquelle la ville de Rosny à un projet de restructuration.
Les terrains inutilisés du triage pouvant faire dans le même temps l’objet d’un projet urbain englobant la cité de la Sablière (le projet ANRU pour cette cité est actuellement en sommeil).