avis-88-300313

Le projet de "ligne orange" est très intéressant. Cette ligne traverse plusieurs communes en très peu de temps ce qui est très avantageux. Comment le nombre d’usagers de la future ligne orange a-t-il été calculé ? Cependant, de nombreux problèmes subsistent. En effet, étant une étudiantes et habituée des transports, je rencontre certaines difficultés. Ces difficultés concernent notamment le tramway qui a subi des travaux de prolongement de ligne. Ces travaux de prolongement a eu tendance à augmenter le nombre d’usagers. Les conditions sont devenues invivables. Nombreux sont ceux qui se plaignent de ce monde : il y a des parents avec des poussettes, des élèves et des étudiants qui rentrent des cours ainsi que des personnes rentrant de leur travail. Les passagers ont tendance à finir par se disputer ou voire se bagarrer pour des problèmes d’ "espace" dans le T1. Certaines améliorations sont donc à effectuer en priorité au niveau des tramways (dont le T1 qui a de nombreuses correspondances). Les correspondances du T1 avec des lignes de métro 5,7 et 13 ou le RER E amplifie le nombre d’usagers, sans compter la mise en place d’un trajet identique au métro 13 de Saint-Denis à Asnière Courtilles. La prochaine arrivée du T5 et du T8 à Saint-Denis marché ne satura-t-elle pas davantage le T1 ? Le projet de ligne orange ne sera-t-il donc pas un inconvénient pour les passagers du T1 ? Ce projet est avantageux en ce qu’il ne pousse pas les populations de Drancy et Bobigny à prendre le T1 jusqu’à Saint-Denis Basilique pour prendre le M13 ou encore pour le RER A (mais il y a toujours le M5 et le M7 pour). Le projet ne se réalisera cependant pas du jour au lendemain. Dans une logique certaine, il faudrait s’intéresser davantage à la situation dans le T1 en permettant un passage régulier des tramways ou encore des travaux de rénovation afin de permettre un accueil plus important d’usagers (plus de tramways ou agrandissement des tramways soit plus d’espace comme le T3). Des bus faisant le même trajet que le tram ne seraient pas de refus en cas de perturbations sur la ligne du T1, cela pourra donc désengorger les transports. Le bus 551 pose parfois problème à des usagers que l’on etend souvent se plaindre (surtout qu’il ne passe pas le dimanche !). Ce bus ne passe pas régulièrement malheureusement et les élèves qui souhaitent se rendre à l’école sont amenés à faire des détours. Il est par conséquent habituel de voir des élèves prendre le tram pour rejoindre le 143 qui passe toutes les 10 à 15 minutes. Le seul avantage de la ligne orange est la réciprocité du M13 qui n’est présent ni sur la ligne 5 ni sur la ligne 7. Néanmoins, il ne faut pas écarter le fait que la ligne orange risque d’augmenter le nombre d’usagers lorsqu’il s’agira d’avoir le T1 comme correspondance. Certaines lignes de transports souterrains seront désaturées (du moins pour la banlieue et sans plus) mais qu’en est-il des transports exterieurs ? Les travaux ont souvent tendance à prendre du temps, c’est-à-dire que la date limite est souvent reculée, mais cela empêchera-t-il un fonctionnement "normal" des transports actuels ? Au final, il serait bienvenue de votre part de demander l’avis des usagers habitués à prendre les transports pour avoir un point de vue plus solide (les élèves, les étudiants, les employés, les fonctionnaires...). Il est nécessaire d’améliorer ce qui est d’actualité ce qui facilitera certainement le travail des controleurs qui n’auront plus de mal à vérifier les titres de transports, les montées et les descentes des transports seront plus simples. Les enquêtes (concernant le taux d’usagers empruntant les transports) menées dans les transports ne semblent toujours pas avoir apportés leurs fruits puisque aucun moyens n’a été pris à ce jour pour réduire ce taux élevé d’usagers. A Drancy, le centre ville a certainement besoin de passages réguliers du bus. N’étant pas du centre ville, je ne vois pas d’inconvénient à prendre le métro 7 ((à pied en 5 minutes ou en tramway) ou le tramway alors (pour rejoindre d’autres stations ou la ligne 5 et 13), à mon avis, rajouter des transports là où il y en a déjà n’a pas d’utilité.