avis-90-300313

Je reste surpris de ne pas avoir obtenu des réponses aux questions que j’ai déposées par écrit aux réunions suivantes : - Le 12 février 2013 à Bobigny - Le 28 février à Rosny sous Bois - Le 21 mars à Drancy. Mes questions suivantes sont toujours à ce jour sans réponse :
1- Pourquoi la ligne orange ne passe pas en gare de Noisy le Sec au lieu de la gare de Bondy car les lignes de RER E se divisent entre la gare de Noisy et de Bondy, que le terminus de la Tangentielle   Nord se trouve en Gare de Noisy, que le Tram train T4 sera prolongé en Gare de Noisy le Sec et enfin que Tram T1 passe en Gare de Noisy le Sec. Les tableaux en annexe démontrent que dans le cas d’une station Orange en Gare de Bondy les correspondances sont plus nombreuses et compliquées à savoir au mini 57 à 64 pour tenir compte des arrêts en gare de Rosny Bois Perrier contre 48 à 60 dans les mêmes conditions de destinations et sans pouvoir considérer le temps supplémentaire de transport. Est-ce un tracé qui prend réellement bien en compte l’intérêt des usagers au niveau des correspondances et du temps de déplacement, je souhaite une réponse claire.
2- Pourquoi envisager de déplacer la station prévue à Noisy le Sec au Pont de Bondy pour desservir 4 communes Bobigny- Drancy-Bondy et Noisy le Sec plus le Tzen et le Tram T1 et imaginer la positionner vers la rue Jules Guesde à Bondy dans ce cas la desserte est exclusivement Bondinoise. Le passage sous le canal de l’Ourcq ne me semble pas poser plus de difficultés techniques que les passages sous la Marne plus loin sur la ligne Orange ? Je souhaite une réponse technique argumentée.
3- Quel est l’intérêt de doubler le RER E entre Rosny Bois Perrier et Nogent sur Marne, si non d’alourdir le coût. N’est-il pas possible de choisir un autre parcours dans cette partie pour desservir Neuilly Plaisance et Neuilly sur Marne ?
4- Je désire savoir comment seront évacuées les terres d’excavation par notamment par quel moyen de transport et où seront-elles stockées pour la zone des tunnels entre Saint Denis Pleyel - Champigny Centre et Noisy Champs. Pour avoir participé au percement du tunnel entre la Gare de Paris Rue d’Aubervilliers et Saint Lazare je me souviens que la SNCF a utilisé des bennes convoyées sur wagons jusqu’au lieu de stockage dans l’Aisne si ma mémoire ne me fait pas défaut.
Je précise que je vais chercher à écrire à Monsieur le Garant de cette concertation   si dans un délai de quelques jours je n’ai pas de réponses claires et argumentées. Dans l’attente et en espérant que ce projet vital pour l’Ile de France rentre très rapidement en fonctionnement en respectant les besoins et les intérêts des riverains.